Guide des subventions d'Etat pour les entreprises

Guide des aides d’État à destination des entrepreneurs

Se faire rappeler


  Les aides publics à la création d’entreprise

Il existe de nombreuses aides publiques à la création et à la reprise d’entreprise. Les entrepreneurs éligibles à ces aides peuvent notamment bénéficier d’un accompagnement et de conseils personnalisés, d’une exonération partielle de leurs charges sociales ou encore percevoir leurs allocations chômage sous la forme de capital.

Cet article vous présentera de manière générale les mesures mises en place pour vous aider à créer ou à reprendre une entreprise.

 Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise (NACRE):

Le dispositif NACRE est un programme public d’accompagnement d’une durée minimum de 3 ans, destiné notamment aux demandeurs d’emplois et personnes de 18 à 25 ans.

Ce programme propose une aide en trois parties :

-    Aide au montage : Etablissement d’un dossier susceptible d’attirer des investisseurs.

-    Aide au financement : Vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro (prêt NACRE) compris entre 1000 et 8000€ qui doit être contracté avec un prêt bancaire du même montant.

-    Accompagnement : L’accompagnement est au cœur du dispositif NACRE, cet accompagnement prend la forme d’un support technique qui répondra à toutes vos questions.

Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (ACCRE) :

L’ACCRE est une aide qui permet aux chômeurs qui créés leur entreprise de bénéficier d’une exonération partielle des charges sociales lors de la première année d’activité et jusqu’à 3 ans pour les auto-entrepreneures.

   Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE) :

Pôle-emploi, à travers l’ACRE, propose également aux chômeurs de continuer à toucher leurs allocations sous la forme de versements mensuels ou d’un versement en capital pour les aider à démarrer une activité.

Le versement en capital de l’ARCE se fait en deux temps :

-    Un premier versement de la moitié du montant de l’ARCE est effectué au début de l’activité.

-    Le second versement est effectué 6 mois après le premier versement si l’entrepreneur justifie qu’il exerce toujours son activité.

A noter : Pour pouvoir bénéficier de cette aide, le demandeur d’emploi doit avoir obtenu l’ACCRE.

  Subventions sectorielles :

Il existe également des subventions à destination des secteurs d’activités fragiles ou en développement comme le secteur de l’édition, de la presse écrite ou de la recherche. La liste des domaines concernés ainsi que le détail des aides est disponible le site service-public.fr.

 

2018-01-08

Nos documents

t
Word

2017-12-20
Template statut création SAS
t
Word

2018-01-12
t
Word

2018-01-11

Articles liés

t
Banque pro

2018-01-08
Guide des aides d’État à destination des entrepreneurs